Blog

  • photos de Jean-Louis du Népal

    Les  SHERPAS et le MANI RIMDU


            Au-delà des images véhiculées par touristes et alpinistes, les Sherpas forment une ethnie bien spécifique : à l’origine, des tibétains qui ont migré au XVIème et XVIIème siècle sous la pression de bouleversements politico-religieux. Ils se sont installés dans les hautes vallées autour de l’Everest (principalement les vallées du Khumbu et du Solu). « Sherpas » signifie « gens de l’Est ».
    Ils ont leur propre langue, le sherpani, très proche du tibétain. Ce sont majoritairement des paysans (culture de l’orge et du maïs) et des éleveurs de yaks. Ils sont les héritiers des traditions et de la culture bouddhiste tibétaine et sont adeptes de la secte Nyingmapa  ou « bonnets rouges », une des trois branches du monachisme bouddhiste himalayen. Il s’agit d’une forme de bouddhisme tantrique ou lamaïsme proche du bouddhisme des origines ( Nyingma signifiant ancien). L’arrivée de moines tibétains fuyant l’invasion chinoise a ravivé leur ferveur.

            Le festival du Mani Rimdu est l’évenement le plus important de l’année liturgique. Il a lieu courant Octobre ou début Novembre, la date étant fixée par le calendrier lunaire. La préparation par les moines du monastère de Chiwong est longue. La cérémonie publique dure trois jours. Le temps fort se situe le deuxième jour : c’est une célébration qui dure sept heures. Elle se déroule selon une dramaturgie bien précise au cours de laquelle vont se succéder des danses sacrées par des moines portant masques et costumes rituels.
    Il s’agit de danses symboliques mettant en scène le combat spirituel, la lutte du bien et du mal : le but est de « capturer les esprits maléfiques représentant le chaos qui rodent autour du temple et de les « retourner » pour en faire des entités bénéfiques protectrices du monastère ,des villages et des vallées alentour. On retrouve les thèmes centraux du bouddhisme : compassion et sagesse.
    Il s’agit aussi d’affirmer la supériorité du bouddhisme sur la religion Bön, ancienne religion pré-bouddhique. Enfin, c’est aussi une fête de purification pour les moines et les habitants des vallées environnantes qui se pressent dans la cour du temple.
    « Assister au Mani Rimdu agit comme une bénédiction » (Truishig Rinpoche)  

    Toutes les photos exposées ici ont été prises pendant les sept heures de cérémonie du Mni Rimdu  
       
     

     

  • nettoyage de vieilles diapositives

    Avez vous une astuce pour nettoyer les diapositives avant de les photographier?
    J'utilise un montage à partir d'un agrandisseur noir et blanc; je fixe mon canon EOS 70 d équipé d'un objectif macro 60 mm sur la colonne et j'utilise la partie optique placée sur la table pour éclairer la diapo. ça fonctionne bien, mais les poussières m'obligent à faire de retouches sur lightroom 5. Je souhaiterais réduire ces retouches fastidieuses.

    Lire la suite

  • Bonne Année

    L’année 2020 s’ouvre avec deux expos installées dans des locaux Vertaco (salle du Fouillet à St Julien et Médiathèque du Vercors à La Chapelle en Vercors.
    Il nous faudra continuer à les proposer pour les faire circuler dans d’autres lieux du Royans-Vercors, voir au-delà (été 2019 à Lans en Vercors).

    En attendant, notre petite association est pleine de projets adoptés lors de l’AG du 3 Octobre 2019 que je me permet de rappeler :
    • Sorties de groupe avec prise de vues sur un sujet donné : champignons (JRo), vautours (JYG), canaux de Valence (JLV), Jardin Bois Marquis (GC), ballade de proximités à St Julien en Vercors (couchers de soleil par ex) (MOB), gorges de Léoncel (JRo). 

    • Ateliers : astrophoto, portrait, instantanés de rues (GP). 

    • Visites d’expos photos : Ancien musée de Grenoble en Novembre, Chabeuil, Arles 

    • Sortie en Camargue sur plusieurs jours (en concomitance avec les rencontres de la Photographie à 
Arles) (GH) ou au printemps (JG)
    • Contacts et échanges avec d’autres clubs photos : St Hilaire du Rosier, Club Clic-Clac de l’Isère (GC) 

    • Choix d’un thème à traiter tout le long de l’année pouvant se concrétiser par une expo photo (JLV) 

    Si les expo Grenobloise, la sortie champignons ont été réalisées comme convenu, les autres projets restent en sommeil ou sont prévues pour des périodes adaptées.

    Nous reparlerons de tout cela autour d’une galette lors de la prochaine réunion du 9 Janvier. En attendant, passez de bonnes fetes
    Jean-Luc Verhoeven

    Lire la suite

  • Coummunication auprès des médias régionaux

    Un grand merci Christophe ALBERT de Initiatives-Vercors, à Jean-Yves Wiss du Dauphiné Libéré, à Gil Borel de Drome Hebdo et à Laurence de l'Impartial d'avoir accepté et réalisé des articles dans leurs journaux ou média. En accord avec eux, nous pouvons envisager de faire paraitre des infos lors d'évènements qui nous concernent.

    Lire la suite

  • Expo photos montagnes. Projet derèglement à discuter le 7/11/2019. Commencez à sélectionner vos photosde montagne car le délai est court.

    EXPOSITION PHOTOS SUR LES MONTAGNES DE L’ARC ALPIN
    Une exposition sur ce thème sera organisée par Yapasphoto à la médiathèque de la Chapelle en Vercors.
    La soumission de photos par les membres à jour de cotisation implique l’acceptation du règlement.
    Chaque participant soumet 3 photos au maximum par voie électronique avec une taille au minimum de 5 Mo avant le 15 novembre 2019. Il est souhaitable que chaque membre soumette au moins une photo correspondant au thème. Dans le cas ou un membre soumettrait plus de trois photos, on éliminera de façon aléatoire les photos excédentaires.
    Les photos déjà exposées dans d’autres manifestations du club ne sont pas éligibles.
    Les participants doivent s’assurer que les photos présentées ne sont pas susceptibles de donner lieu à réclamation et ils acceptent d’en assumer la pleine responsabilité.
    Le photographe témoigne d’une démarche respectueuse des milieux naturels, de la faune et de la flore.
    Compte tenu du délai très court, la responsable de la médiathèque et le président de Yapasphoto sélectionneront les photos qui seront exposées. Le club effectuera les tirages.
    Les photos seront toujours accompagnées du titre et du nom de l’auteur.
    Les photos seront mises sur le site Yapasphoto et les tirages sélectionnés seront exposé à la médiathèque. Les photos pourront être utilisées pour la communication sur l’exposition.
    Des tirages pourront être cédés aux organismes subventionnant d’une façon ou d’une autre Yapasphoto. Le club s’interdit de céder des tirages à d’autres organisations ou à des particuliers sans l’accord préalable de l’auteur. Aucun usage commercial ne sera fait par yapasphoto.
    Les auteurs pourront s’ils le désirent racheter les tirages exposés.
    Yapasphoto décline toute responsabilité en cas de vol, de perte, de détérioration, ou d’accident concernant les tirages.

    Lire la suite

  • Photos proxi ou macro

    J'ai analysé de très belles photos de fleurs ou d'insectes dans des revues spécialisées macro. Je me suis rendu compte que ma technique était éloignée de celle des spécialistes et qu'il devrait être possible de l'améliorer.
    D'abord pas de flash annulaire bien adapté pour les catalogues, mais pas pour une recherche esthétique. L'éclairage est latéral le soir ou le matin ou certains photographes utilisent des flash déportés. D'autres prennent les photos à contre jour. Dans le premier cas, le sujet est généralement moins éclairé que le fond de façon à obtenir des fond lumineux. L'exposition est faite sur le sujet et le fond est sur exposé. Les photographes utilisent parfois des diffuseurs pour réduire la lumière sur le sujet. Le diaphragme est ouvert au maximum et les vitesses sont très élevées ( 1/500 ou plus). Les photographes n'hésitent à augmenter les ISO pour obtenir le bon compromis diaphragme / vitesse. Pas de pied mais un sac de billes pour poser l'appareil le plus bas possible. Dans le cas des photos prises à contre jour, les photographes réfléchissent la lumière sur le sujet grâce à un réflecteur (l'autre face du diffuseur).
    J'ai acheté un bras magique chinois et un jeu de diffuseurs / réflecteur pour environ 30€; ce qui est raisonnable par rapport aux objectifs. Les focales sont assez élevées: 100 à 300 mm. Pour obtenir de belles photos, il faut plus soigner le fond que le sujet. Ensuite les photos sont développés avec lightroom ou équivalent pour optimiser l'effet recherché à la prise de vue.
    Tout ça est assez éloigné de ma pratique et je compte bien le mettre en pratique pour progresser. Je suis ouvert à vos suggestions.

    Lire la suite

  • Reproductions photos et cpa anciennes

    Les focales utilisées à l'époque correspondent à des focales entre 15 et 42 mm en plein format (24x36). La profondeur de champs étaiit excellente. Les verticales et horizontales étaient parfaites et étaient obtenus en décentrant les objectifs. Les photographes utilisaient aussi des escabeaux, mais c'était moins efficace que les décentrage des objectifs.
    Pour obtenir des résultats équivalents, il faudra:
    Utiliser 100 iso ( les numériques supportent moins bien les poses longues) + suppression grain poses longues
    Focales 15 à 42 en plein format ou 10 à 28 en aps
    Pas de plongé ou contre plongé
    Poses longues avec diaphragme fermé. Pied indispensable.
    Remplacer le décentrage des objectifs par post traitement
    Si vous voyez d'autres points, merci de préciser.
    Il reste à trouver l'endroit où les photos ont été prises.

    Lire la suite

  • TEC Voiron

    Bonjour,
    Un de mes frères organise des expositions à Voiron. Je vous invite à voir le site; latec.free.fr puis ensuite d'aller ou même participer à une exposition.